Université PSL

Les projets de recherche

L’IPGG offre des financements postdoctoraux pour des projets où la microfluidique joue un rôle central au sein des équipes de recherche membres de l'IPGG.

Nous mettons un accent particulier sur les projets "à haut risque scientifique", ceux qui sont difficiles à financer par les sources habituelles (ANR, etc.).

Nous donnons la possibilité de nous proposer plusieurs thèses pour un seul projet au sein de différents laboratoires de l’IPGG.

Nous souhaitons soutenir un ou deux projets de plus grande ampleur pour lequel, grâce à une synergie mise en œuvre au sein de l’IPGG, il sera possible de relever des défis d’envergure.



Alvéole mimétique en microfluidique pour des études mécanistiques de translocation des nanoparticules dans le système respiratoire

Porteurs du projet :
Yong Chen
Année d'obtention :
2017

Actually, the daily exposure of ultrafine particles to human body goes from 20 to 500 g/m3 and the respiratory system is certainly the most critical route of such an exposure. While the fine particle passages through the alveolar epithelium barrier is the key issue for non-desired inhalation, the pharmacological delivery of drug through lung system is one of important subjects in nanomedicine. In both cases, there is still a lack of mechanistic understanding about the interactions of nanoparticles with human pulmonary alveolar barrier. To overcome this shortage, we propose an in-vitro model made of human alveolar epithelium and endothelium formed on a monolayer of elastic fibers which mimic structurally and functionally the human alveolus. In particular, we propose to use human induced pluripotent stem cells (hiPSC) and microfluidic device to build alveoli-on-chip systems, together with a high precision flow control setup, to study nanoparticles crossing alveolar barrier.


Protoplastes de plantes sur puces : cellules, polarité et ontogenèse

Porteurs du projet :
J. Fattaccioli – JC Palauqui
Année d'obtention :
2016

Because a cellulosic wall encases plant cells, plant morphogenesis cannot rely on cell migration inside the organism: differentiation of a plant cell thus depends more on its spatial positioning within the tissue than its clonal origin. In addition to mechanical and chemical constraints, cells experience hormonal and metabolic fluxes that can be both inhomogeneous and polar, and drive differentiation. The understanding of the influence of these parameters on the fate of cells during plant development is crucial and necessitates the design of monitoring and observation techniques with a high spatio-temporal resolution. The aim of the project is hence to develop a microfluidic device as a tool to explore and decipher the synergetic role of various external constraints on the development of individual protoplasts: mechanical confinement, presence of a polarized flux of differentiation signals.


Une nouvelle classe de tensio-actifs magnétosensibles pour l’actuation magnétique d’opérations microfluidiques : de la preuve de concept aux dispositifs autonomes

Porteurs du projet :
D. Baigl, S. Rudiuk, M. Morel, J.-L. Viovy, S. Descroix
Année d'obtention :
2015

Ce projet a pour objectif de développer un nouveau concept d’actuation magnétique de systèmes microfluidiques basée sur l’implantation d’une nouvelle classe de tensio-actifs magnétosensibles. En exploitant pour la première fois la génération de gradients d’énergie interfaciale induits par un champ magnétique, nous proposons tout d’abord de générer et de contrôler magnétiquement le mouvement de gouttes d’eau ou d’huile, flottantes, immergées ou déposées sur un substrat solide. Ensuite, nous utiliserons cette stratégie pour piloter magnétiquement l’écoulement de fluides au sein de canaux microfluidiques et contrôler ainsi des opérations essentielles telles que le remplissage, le transport et le mélange microfluidique. Nous explorerons également des approches multimodales en développant des tensio-actifs photo-magnétosensibles ou en combinant notre approche avec des particules magnétiques. Enfin, nous intégrerons ce savoir-faire pour développer une nouvelle génération de dispositifs autonomes, portables, sans alimentation électrique et intégralement pilotés à l’aide d’aimants permanents miniatures.


3 projets.