Université PSL

Les projets de recherche

L’IPGG offre des financements postdoctoraux pour des projets où la microfluidique joue un rôle central au sein des équipes de recherche membres de l'IPGG.

Nous mettons un accent particulier sur les projets "à haut risque scientifique", ceux qui sont difficiles à financer par les sources habituelles (ANR, etc.).

Nous donnons la possibilité de nous proposer plusieurs thèses pour un seul projet au sein de différents laboratoires de l’IPGG.

Nous souhaitons soutenir un ou deux projets de plus grande ampleur pour lequel, grâce à une synergie mise en œuvre au sein de l’IPGG, il sera possible de relever des défis d’envergure.



Développement d’un laboratoire sur puce pour la protéomique intégrant focalisation isoélectrique, digestion enzymatique et détection par spectrométrie de masse

Equipes :
SEISAD
Porteurs du projet :
A. Varenne, MC Jullien
Année d'obtention :
2016

In the context of proteomics, there are still thousands of novel proteins to discover. Whereas classical protocols need various time consuming off-line steps, we propose herein to design an integrated lab-on-a-chip that will perform isoelectric focusing followed by protein digestion and finally mass spectrometry (MS) characterization. It will consist in (1) separating the proteins in function of their isoelectric point, (2) incorporating the focused protein zones into droplet microreactors including a digestive enzyme, (3) transferring the digested protein droplets into MS, either via a MALDI plate or an integrated ESI interface for MS. The development of such a lab-on-a-chip will bring a new path for proteomic sciences by proposing a rapid, on-line and low sample consuming protein characterization method.


Développement d’un laboratoire sur puce pour l’analyse en ligne de substances pharmaceutiques à l’état de traces dans les eaux

Equipes :
SEISAD
Porteurs du projet :
Anne Varenne, Fanny d’Orlyé, Fethi Bedioui et Sophie Griveau
Année d'obtention :
2012

Développés pour la santé et le bien-être, certains médicaments tendent néanmoins à contaminer l’eau. Pour faire face à ce problème, nous visons à développer un microsystème analytique permettant l’extraction sélective de molécules cibles et de leurs métabolites afin d’identifier et de quantifier ces contaminants dans des échantillons d’eau. La sélectivité et sensibilité de ce microlaboratoire sur puce repose sur l’implantation d’un « Aptamer » basé sur la capture des Molécules. Le projet impliquera une étape de fonctionnalisation de surface par voie électronique. Différents systèmes de détection (électrochimie et fluorescence) seront mis en œuvre, puisqu’ils peuvent être facilement intégrés dans un système miniaturisé, tout en offrant une haute sélectivité et sensibilité. Au final, ce microsystème analytique sera conçu pour être relié à une plateforme de traitement miniaturisée, soit pour une analyse d’eau en ligne, soit pour une purification en ligne (procédé d’oxydation d’ozone).


2 projets.